Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

[INSOLITE] John Goldman, le Pierre Richard du Rugby ?

John Goldman a 75 ans et répond toujours présent

John Goldman a 75 ans et répond toujours présent

Après deux cancers, de lourdes opérations au dos ou encore un pontage coronarien et 75 ans. Cet homme, John Goldman continue de vivre à fond sa passion du rugby. Il joue toujours, et assume même un match entier.

L'incroyable histoire de cet homme commence en 1991 quand, devant sa télé et un bon match de rugby, madame décide de pousser une « gueulante » pour qu'il arrête de crier devant sa télé lors des matchs en lui demandant de se déplacer au terrain voisin pour y voir jouer l'équipe locale. Monsieur John en aura profité pour faire un tour à la buvette du Hendon RFC et, par un véritable coup du sort, il a fait la rencontre du président du club lui demandant s'il avait déjà joué. « J'ai joué un peu à l'école et j'ai toujours aimé ça. » répondit-il sans hésitations. Le début d'une grande histoire. Après 30 ans d'absence sur un terrain de rugby le président lui demandera de jouer pour eux « On m'a demandé si j'étais dispo la semaine suivante pour jouer deuxième ligne contre Teddington en équipe 3, je me suis dis que je ne pouvais pas refuser ça. » Après cette demande, John ira à la bibliothèque se renseigner sur tous les aspects tactiques et techniques liés au poste d'avant.

Cette rencontre avec la troisième équipe du Hendon RFC sera une véritable révélation pour lui et Goldman à bien l'intention de continuer à jouer au rugby, allant même jusqu'à faire le voyage de deux kilomètres jusqu'au Mill Hill Rugby Club où il décidera de passer pilier. « Je me suis vite rendu compte à Mill Hill que si j'ai été conçu pour quelque chose, c'est bien pour être pilier, du coup je suis montré d'un cran et j'adore ça. Au coup de sifflet final et après avoir jouer 80 minutes, je ne voulais jamais plus me trouver en dehors d'un terrain de rugby. »

Les médecins lui annoncent un premier cancer.

Après trois ans de rugby et de dur labeure, les médecins lui annoncent une première fois qu'il est atteint d'un cancer et, après s'être vu retirer un rein, John a du s'éloigner des prés pendant quelques mois. Le début d'une longue période de maladies graves. « Après avoir vaincu ce foutu cancer, je suis parti faire du vélo en montagne en Californie avec mon fils c'est alors que je réalisais que mon cœur battait trop vite. Je suis rentré et j'ai vu un médecin, et il s'est avéré que je devais immédiatement subir un double pontage coronarien afin de me donner des artères toutes neuves. » Encore un coup dur pour cet homme.

Malgré ses maladies, John Goldman assume 22 rencontres par saisons.

« Je n'aime pas seulement les entraînements. J'adore jouer et je n'ai jamais laissé les opérations m'éloigner des terrains trop longtemps. » persévérant John a pourtant du faire face à d'autres opérations plus graves les unes que les autres, il a notamment du se faire retirer un disque dans le dos. Mais après tout cela, peu lui importe. Il tient 80 minutes et encaisse 22 matchs dans la saison, à 75 ans, dans une équipe avec une moyenne d'âge de 25 ans.

Chapeau, monsieur.
(Source RugbyClubs)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article