Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

TOP 14 - J24 : Toulouse cherchera à souffler, la lutte pour les phases finales s’annonce épique

Toulon ouvrira la 24e journée du TOP 14 face au Castres Olympique / Icon Sport

Toulon ouvrira la 24e journée du TOP 14 face au Castres Olympique / Icon Sport

Samedi prochain, la 24e journée de TOP 14 démarrera sur les chapeaux de roues avec une rencontre opposant le RC Toulon au Castres Olympique. Une rencontre tendue où se jouera une grande partie de la saison pour les phases finales. Cette journée se fermera sur un match entre le Stade Toulousain en mal de victoire et le Racing 92, toujours en course pour les phases finales. Matches par matches, voici les enjeux de cette 24e édition du TOP 14 saison 2016-2017.

RC Toulon - Castres Olympique, samedi 15 avril, 14h45 à Mayol

La deuxième rencontre de Richard Cokerill a la tête du RC Toulon s’annonce à nouveau compliquée tant les enjeux seront importants dans cette partie. Le week-end dernier, les Varois se sont défait du Stade Toulousain et ont, en plus, assuré une belle option pour les phases finales. Castres connaît de son côté un petit coup de mou depuis quelques temps. Ce match à Mayol s’annonce intéressant entre une formation en quête de phases finales et une autre en quête de succès pour retrouver le sourire.

CA Brive - Union Bordeaux-Bègles, samedi 15 avril, 18h30 à Amédée-Domenech

L’Union Bordeaux-Bègles a enchaîné les contre-performances depuis quelques semaines et reste sur une défaite face aux leaders rochelais. Du côté des Corréziens, la victoire au Michelin du week-end dernier laisse entre-voir une belle fin de saison. À domicile, les Brivistes sont indomptables, seul Clermont est venu s’imposer. Encore en course pour les phases finales, les deux formations auront une carte à jouer dans cette rencontre.

Stade Français Paris - Section Paloise, samedi 15 avril, 18h30 à Jean-Bouin

Depuis que la fusion avec le Racing 92, le Stade Français Paris se retrouve en position de force. La plupart des parties parisiennes ont fini sur un succès et le maintien est désormais quasiment assuré. Le plus fou c’est que malgré une saison pas franchement flamboyante, Paris pourrait même se qualifier pour les phases finales. Du côté de Pau, de nombreux joueurs importants de l’effectif sont sur la touche, la faute à une saison de haut-vol. Ce sera compliqué pour les Palois…

FC Grenoble - ASM Clermont, samedi 15 avril, 18h30 au Stade des Alpes

Assuré de descendre en PRO D2 suite à l’annonce officielle du report des matches, Grenoble n’a plus grand chose à jouer cette saison. Les Isérois pourraient tout de même mettre quelques bâtons dans les roues des adversaires et surtout ils doivent garder leur antre imprenable chose qu’ils n’ont pas forcément bien fait cette saison. Les Clermontois eux sont sous la pression du Montpellier HR pour la seconde place du classement qualificative pour les demi-finales. Concrètement d’un côté il y a ceux qui joueront pour le plaisir, de l’autre il y a ceux qui ont un certain enjeu à tenir.

Depuis son arrivée à Lyon, Facundo Isa monte en puissance / Icon Sport

Depuis son arrivée à Lyon, Facundo Isa monte en puissance / Icon Sport

LOU Rugby - Stade Rochelais, samedi 15 avril, 20h45 à Gerland

Dans cette 24e journée, ce match s’annonce sûrement comme l’un des plus intéressants à suivre. Lyon possède un très bon effectif, joue à domicile, et pourra compter sur l’une des meilleures troisième ligne du championnat. À Gerland cette saison, ils n’ont pas connu la défaite. Du côté de La Rochelle, c’est dix succès consécutif, onze matches sans défaite et une place de leader à glaner pour voir l’Orange Vélodrome de Marseille en mai prochain. Ça s’annonce super.

Montpellier HR - Aviron Bayonnais, dimanche 16 avril, 12h30 à l’Altrad Stadium

Au même titre que la rencontre FC Grenoble - ASM Clermont (voir plus haut), Montpellier reçoit à la maison la lanterne rouge du championnat qui sait déjà qu’il jouera en PRO D2 la saison prochaine. À Bayonne, il n’y a pas eu une grande saison et cette descente à sûrement mis un coup au moral. Ce ne sera pas forcément un match à suspens, la deuxième place reste l’objectif principal pour les Héraultais qui vont tout faire pour s’en rapprocher dès dimanche. Surtout qu’ils sauront ce que Clermont à fait la veille.

Stade Toulousain - Racing 92, dimanche 16 avril, 17h00 au Stadium de Toulouse

Le « classico » du ballon ovale. Toulouse est bien en difficulté cette saison. Une défaite plongerait définitivement les Haut-Garonnais dans une crise sans précédent avec, pour la première fois depuis quarante-et-une saison, une non-qualification pour les phases finales. Le Racing 92 jouera gros à Toulouse donc puisqu’une victoire face aux « Rouge et Noir » pourrait faire en sorte de valider quasi-définitivement les phases finales. Les deux clubs doivent s’imposer et ça s’annonce particulièrement rugueux. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article