Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

Challenge Cup : C’est Paris le champion !

Le Stade Français remporte pour la première fois un titre européen ! / AFP

Le Stade Français remporte pour la première fois un titre européen ! / AFP

Ce samedi à Edimbourg, la première finale européenne se disputait entre les Anglais de Gloucester et les Français du Stade Français Paris. D’une rencontre disputée, ce sont les Parisiens qui en sont sorti vainqueurs (10-20).

Pour sa troisième finale européenne de son histoire, le Stade Français n’a pas déçu. D’autant plus que les Anglais de Gloucester se sont montrés particulièrement redoutables tout au long de cette épopée. Le début du match, en faveur des Anglais, a été marqué par le premier essai de Johnny May suite à une interception de passe de Jonathan Danty. S’en suivra une pénalité de Billy Burns mettant les « Cherries & White » sur de bons rails (10-0). C’est petit à petit que les Parisiens ont repris le jeu en main et Jules Plisson s’offrira une première pénalité avant de voir Sergio Parisse inscrire le premier essai des Français. À la pause, le score est nul (10-10).

Au retour des vestiaires, les deux formations remettaient le couvert pour une partie engagée de part et d’autre. Et c’est sur une nouvelle interception que viendra le second essai de la partie. Cette fois il est à l’avantage du Stade Français Paris qui verra donc Jonathan Danty aplatir le cuir. On approche de l’heure de jeu et le SF mène 10 à 15. Paris est à vingt minutes de son premier sacre européen à Murrayfield. À l’approche du coup de sifflet final, à dix minutes du terme de la rencontre, c’est Geoffrey Doumayrou, le All Black, qui s’infiltre dans la défense anglaise pour s’offrir un incroyable essai en solitaire. Les joueurs de Gonzalo Quesada mènent de 12 points (10-22) et semblent bien parti pour se l’offrir cette Challenge Cup. Dans cette seconde période, les coéquipiers du futur clermontois Greig Laidlaw n’auront pas inscrit un seul essai. Comme le disent si bien les « européens », « no scrum no win ». Gloucester s’est vu pénalisé à de trop nombreuses reprises lors des regroupements et Paris aura montré une incroyable pression pour finalement s’imposé, alors qu’ils étaient menés 10 à 0. C’est superbe pour le Stade Français Paris qui, par l’intermédiaire de Morné Steyn passera une nouvelle pénalité à la 75ème minute de jeu portant ainsi le score à 10-25. À la 79ème minute, Gloucester marquera ses premiers points par l'intermédiaire de Ben Moriarty. Le score porté à 17-25 n'évoluera plus, c'est le Stade Français qui est champion !

Merci Jacky et Thomas !

Disons-le franchement. Lors de l’annonce de la fusion entre le Stade Français et le Racing 92, le club de la capitale vivait une saison cauchemardesque. Au moment de l’annonce du retirement de Jacky Lorenzetti, les Parisiens ont repris des couleurs. Des couleurs qui avaient permis aux hommes de Gonzalo Quesada de remporter le Bouclier de Brennus il y a deux saisons. Cette fois, c’est sur la scène européenne qu’ils ont brillé et, cette finale face à Gloucester aura été le point d’orgue d’une magnifique fin de saison. On regrettera tout de même la non-présence de Pascal Papé sur la pelouse de Murrayfield. Pour l’ensemble de sa carrière, qu’elle soit bagarreuse ou non, il aurait mérité de terminer sur un titre. Enfin, quoi qu’il arrive, bravo au Stade Français qui l’a bien mérité.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article