Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

Champions Cup : Malgré l'héroïsme des Clermontois, ce sont les Saracens qui s’adjugent le titre !

Rémi Lamerat, auteur du premier essai de l'ASM Clermont / Icon Sport

Rémi Lamerat, auteur du premier essai de l'ASM Clermont / Icon Sport

Clermont n'a pas loupé son match ce samedi soir mais les Saracens ont montré qu’en Europe, ils sont ce qui se fait de mieux. Vainqueurs 17 à 25, les Anglais ont soulevé pour la deuxième fois consécutive la Champions Cup. Un trophée récompensant une épopée européenne sans embûches et bien maîtrisée.

Dès le début du match, les conditions étaient données, les Saracens voulaient remporter leur deuxième titre européen consécutif. Pourtant, les Auvergnats ont répondu présent tant sur le plan physique que dans le jeu. Vite menés 12-0, les coéquipiers de Scott Spedding n’ont pas abdiqué et, à la pause, ils étaient revenus à 12-7 grâce à un essai de Rémi Lamerat à la demi-heure de jeu.

Au retour des vestiaires, la rencontre n’avait pas baisée d’intensité et, par l’intermédiaire de Nick Abendanon, l’ASM Clermont Auvergne refaisait son retard à 14-15. S’en suivra des assauts de tous les côtés mais le dernier mot reviendra à Alex Goode qui, à la 73e minute de jeu, réduira à néant les espoirs des Jaunards. La rencontre se terminera sur le score de 17 à 25 et les Saracens soulèveront la Champions Cup pour la deuxième fois après 2016. Camille Lopez aura de quoi s’en vouloir en loupant une pénalité pourtant à la portée de sa botte à cinq minutes du terme de la rencontre… 

Du jeu, de l’envie mais toujours cette malédiction

Les finales, Clermont en a connu. Mais elles se sont souvent fini sur une défaite. Celle-ci n’a pas fait exception à la règle. Après deux revers face à Toulon en 2013 et 2015 c’est donc une troisième défaite que les Clermontois ont connu en trois finales. C’est dur…

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article