Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

Top 14 - Montpellier : Robins Tchale-Watchou, « On se dit juste, "c’est quoi le délire ?" »

Robins Tchale-Watchou, deuxième ligne de Montpellier / Icon Sport

Robins Tchale-Watchou, deuxième ligne de Montpellier / Icon Sport

Lundi, la nouvelle tombait. 6 joueurs du Montpellier HR étaient renvoyés alors qu’ils sont encore sous contrat jusqu’en juin 2018. Une annonce brutale dont Akapusi Qera, Antoine Battut, Marvin O’Connor, Pierre Spies, Joffrey Michel et le président de Provale, syndicat des joueurs professionnel, Robins-Tchale Watchou ont fait les frais.

C’est d’ailleurs ce dernier qui a été l’un des premiers à réagir. Dans un entretien accordé à Rugbyrama, le deuxième ligne de 34 ans a avoué appris cette nouvelle lors du barbecue de fin de saison. « C’est vraiment génial d’apprendre ça quand vous êtes en train de manger » lâche-t-il non sans amertume envers Montpellier et les méthodes réalisées par le club pour cette annonce surprenante. « Pour des jeunes joueurs comme Marvin O’Connor (26 ans) ou même Joffrey Michel (30 ans), qui ont joué et tout donné, qui sont revenus de blessures, qui se sont battus pour le club… C’est juste incroyable. »

Il est certain que cette annonce n’était pas faite dans les meilleures conditions. Pas devant tout le monde, pas lors du barbecue de fin de saison qui est sensé rassembler les joueurs et ce peu importe comment s’est déroulé la fin de saison. « Quelle explication logique et cohérente peut-on vous livrer quand vous apprenez, pendant que vous faites des grillades au club, que vous êtes viré ? » s’insurge même le deuxième ligne. « S’il y avait eu un contentieux ou un désaccord avec l’employeur, ça aurait été le cas. Mais là on se dit juste : « C’est quoi le délire ? » On ne comprend pas » poursuit Tchale-Watchou.

Charles Géli, talonneur de Montpellier / Icon Sport

Charles Géli, talonneur de Montpellier / Icon Sport

Plus tôt dans la journée, on apprenait (sans grande surprise) comment vivait le groupe de Montpellier après les déclarations de Charles Géli au Midi Olympique. En somme, Robins Tchale-Watchou rejoint les propos de son coéquipier talonneur. « On va dire que c’est l’ambiance de Montpellier, c’est comme ça… Je pense souvent aux groupes de copains que j’ai connus ailleurs et je me dis que c’est un autre rugby. Que c’est comme ça et qu’il faut faire avec. »

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article