Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

Finale Top 14 : Parra au sommet de son art, les notes de Clermont

Morgan Parra est, pour nous, le joueur du match / Icon Sport

Morgan Parra est, pour nous, le joueur du match / Icon Sport

En soulevant le deuxième Bouclier de Brennus de son histoire, l’ASM Clermont Auvergne a justifié d’une magnifique saison en rendant une bien belle copie dimanche soir au Stade de France face au RC Toulon. Morgan Parra a, pour nous, été l’homme d’un match où Damian Penaud et Alivereti Raka se sont montrés particulièrement à leur avantage. Nos notes.

Nick Abendanon, arrière : 6

Son en-avant particulièrement gros en première mi-temps à été le point noir d’une partie où Nick Abendanon s’est montré particulièrement bon autant défensivement qu’offensivement. Il arrache le ballon à Josua Tuisova pour le premier essai de la partie et s’est offert quelques belles relances. 

David Strettle, ailier : 5

L’un des moins bons de la partie côté Clermont. Il n’a pas été transcendant, a loupé 2 plaquages sur 5 et n’a pas forcément apporté grand chose. Il a rendu une copie un peu pâle mais n’est pas une catastrophe pour autant.

Damian Penaud, centre : 8

A-t-il réellement 21 ans et aucune expérience ? Il est l’auteur d’une passe décisive à l’encontre d’Alivereti Raka pour le seul essai auvergnat de la partie, il s’offre 9 plaquages pour aucun manqué. On lui reprochera une pénalité concédée en première période, au moment du coup de mou de l’ASM Clermont.

Rémi Lamerat, centre : 7

Défensivement, Rémi Lamerat a été un véritable poison. Il a réalisé 17 plaquages et n’en a manqué aucun, en 10 courses il a parcouru 57 mètres. Un peu discret tout de même comparé à son coéquipier Penaud, il a tout de même dans la partie du début à la fin.

Alivereti Raka, ailier : 8

Omniprésent dans le jeu auvergnat, Alivereti Raka a parcouru 120 mètres ballons en main pour un total de 9 courses. Il bat 8 défenseurs et a inscrit le premier essai de la partie après avoir mystifié Josua Tuisova. Une magnifique partie pour le Fidjien qui s’est régalé et qui a régalé.

Camille Lopez, ouvreur : 5,5

Un mélange de oui et de non. Il a été approximatif sur certaines phases de jeu comme cette chandelle trop courte ou cette passe pour personne. Il est à 50% des plaquages réussis avec un 8 sur 4. On l’a connu en bien meilleure forme mais sa saison, exceptionnelle, peut justifier ce manque d’énergie en finale.

Morgan Parra, mêlée : 9

Incontestablement, il est l’homme du match. Il réussit un 100% au pied (6/6), Il a fait 11 plaquages pour 6 loupés, il est à l’origine de 2 contests en fin de match dont celui qui offre la victoire aux Auvergnats avec la dernière offensive des Toulonnais. C’était un sans-faute pour Morgan Parra.

Fritz Lee, troisième ligne : 6

2 franchissements, 16 plaquages c’est bien. Mais son indiscipline aurait pu coûter très cher aux Clermontois notamment lors d’une cravate bien limite qui aurait pu lui valoir un carton rouge. Il commet un en-avant, et coupable d’une faute au sol et d’une faute pour un maul écroulé. Il a alterné le bon et le moins bon. 

Judicaël Cancoriet, troisième ligne : 6,5

En défense il a été particulièrement présent avec 16 plaquages réussis. Mais ce n’est qu’offensivement qu’il s’est illustré. Il a clairement manqué d’impact offensif.

Damien Chouly, troisième ligne : 7

Un plaquage sans ballon en fin de match qui aurait pu faire mal aux Auvergnats. C’est l’une des seules choses que l’on pourrait reprocher à Damien Chouly qui a réalisé une très belle copie. Le capitaine de Clermont a, en plus, volé une touche en deuxième période. Bien joué capitaine.

Sitaleki Timani, deuxième ligne : Non-noté

Titulaire en deuxième ligne suite aux nombreuses blessures, Sitaleki Timani n’a pas fait long feu sur le terrain. Remplacé par Paul Jedrasiak (6) à la 25ème minute de jeu, ce dernier s’est illustré par une faute dès son entrée en jeu. Inefficace offensivement, il a répondu présent en défense avec 15 plaquages.

Arthur Iturria, deuxième ligne : 6,5

Un offload et une belle présence offensive pour le jeune international français. Il manque tout de même 4 plaquages ce qui n’est pas forcément dans ses habitudes. Il a vite déchanté quand Nonu est passé par là et qu’il l’a mis dans les vapes. 

Davit Zirakashvili, pilier : 6,5

16 plaquages pour le pilier et une présence en mêlée fermée qui a fait du mal aux Toulonnais. Il manque cependant 5 plaquages et commet un en-avant dans un moment précieux. Un bon match, solide.

Benjamin Kayser, talonneur : 5,5

On ne sait pas vraiment quoi penser de son match. Il perd 2 ballons en touche, il est pénalisé mais a tenu son rang en mêlée, secteur souvent sanctionné durant la rencontre. 

Raphaël Chaume, pilier : 7

Avec Damien Chouly il est le meilleur avant de la rencontre. Van der Merwe a pris rudement cher en face et a réalisé 16 plaquages. Un super match pour le pilier qui s’impose comme la valeur sûre de Clermont à ce poste.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article