Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

Top 14 : Clermont soulève le deuxième Bouclier de Brennus de son histoire !

Alivereti Raka mystifie Josua Tuisova lors de son essai / Icon Sport

Alivereti Raka mystifie Josua Tuisova lors de son essai / Icon Sport

L’ASM Clermont a pris l’ascendant sur le Rugby Club Toulonnais et soulève le Bouclier de Brennus, le 2ème de son histoire après le titre soulevé en 2010. Une victoire acquise sur le score de 22 à 16 où Alivereti Raka (Clermont) et Josua Tuisova (Toulon) ont inscrit les deux essais de la partie.

Dès les premiers instants de la partie, les Auvergnats avaient mis l’ascendant sur la rencontre avec une première pénalité de Morgan Parra avant que l’ailier fidjien, Alivereti Raka, n’inscrive le premier essai de la partie après seulement 10 minutes de jeu. S’en suivra une nouvelle pénalité du demi de mêlée qui permet aux Clermontois de mener 13-0 à la demi-heure de jeu. Peu à peu, les coéquipiers de Peceli Yato se sont montrés indisciplinés et les Varois ont su profiter de ces erreurs en allant inscrire les trois premiers points de la partie grâce à une pénalité d’Anthony Belleau (32’) avant que Josua Tuisova n’inscrive le premier essai des Toulonnais à la 37ème minute de jeu. À la pause, les Clermontois mènent de 6 points (16-10) après une nouvelle pénalité de Morgan Parra. 

Au retour des vestiaires, c’est le RC Toulon qui ouvre la marque par une pénalité de Anthony Belleau (16-13). Parra répondra quelques minutes plus tard permettant aux Auvergnats de reprendre six points d’avance. Depuis le début de second acte, les Toulonnais ont pris l’ascendant sur l’aspect physique. Clermont plie de plus en plus mais ne cède pas pour le moment. Arrivé la 52ème minute de jeu, Toulon en était à 22 temps de jeu mais commet un en-avant. Alivereti Raka hors-jeu, cela donne l’occasion à Anthony Belleau de revenir à trois points mais ce dernier trouve le poteau (19-13). Il le trouvera une seconde fois à l’heure de jeu et c’est à ce moment là que les Clermontois ont décidé de remettre la main sur le ballon. Il reste 15 minutes de jeu et Clermont ne mène que de 6 points alors que la pression de cette finale se fait ressentir. À 9 minutes de la fin, Toulon débloque le score par une pénalité de François Trinh-Duc (19-16). Il ne reste plus beaucoup de temps pour que les Varois l’emportent et la nouvelle pénalité du demi de mêlée vient mettre du plomb dans l’aile aux Toulonnais (22-16). Et le score n'évoluera plus, Clermont est champion de France après une défense complètement héroïque. 7 ans après son dernier titre, Clermont retrouve le Bouclier de Brennus !

Toulon au physique, Clermont au mental

Cette partie aura été marquée par deux aspects de jeu bien distincts. D’un côté, le RC Toulon, mal parti a montré de plus en plus d’envie de décrocher le Bouclier de Brennus. Présents physiquement les Varois ont fait preuve d’un courage sans précédents. De l’autre côté, Clermont. Forts mentalement, les Auvergnats ont trouvé les ressources nécessaires pour maintenir un score qui semble pourtant bien difficile à tenir tant la pression varoise était importante. Les sorties sur blessures ou protocole commotion ont à nouveau été bien présentes ce dimanche soir. À défaut de beau jeu par moments, nous avons eu droit à des scènes de boucherie, bien dommage. Les joueurs de Franck Azéma ont bien mérité de soulever le titre après ce courage et cet héroïsme face aux assauts répétés des Toulonnais en fin de match.

79711 spectateurs présents au Stade de France

Si l’on annonçait la ferveur des Toulonnais bien moindre cette année, le Stade de France a tout de même réussi à accueillir pas moins de 79711 spectateurs pour assister à cette finale. Une belle réussite de la part du rugby français qui reste tout de même moindre comparé à l’engouement de la finale de l’année dernière. Le Camp Nou du FC Barcelone étant bien plus consistant en terme de places assises, notons-le.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article