Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

Top 14 : Notre XV de la saison 2016-2017

Waisea a fini meilleur marqueur du championnat / AFP

Waisea a fini meilleur marqueur du championnat / AFP

Après plusieurs jours de spéculation pour savoir qui allait composer le XV de la saison du Club Rugby, la rédaction a enfin trouvé qui allait être les heureux élus. Du Racing 92 en passant par La Rochelle, Lyon et le Stade Français voici les joueurs que l’on a retenu.

15 : Brice Dulin (Racing 92)

L’arrière du Racing 92 vogue sur les bonnes performances depuis 3 saisons. Il est normal qu’il soit présent dans le XV type de la saison. Avec son jeu au pied amélioré et ses relances de haut vol, il s’impose aujourd’hui comme le meilleur arrière du championnat.

14 : Waisea Nayacalevu (Stade Français)

C’est sans l’ombre d’un doute que l’ailier du Stade Français, meilleur marqueur du Top 14, est dans notre équipe de la saison. Remarquable tout au long de l’année il a grandement contribué à la belle saison des siens. Il a inscrit treize essais cette saison. 

13 : Damian Penaud (Clermont)

Son éclosion au plus haut niveau a été fulgurante et Damian Penaud, fils d’Alain, a tenu la baraque tout au long de la saison. Sa jeunesse, sa fougue et son talent font de lui l’un des plus grands espoirs du rugby français à son poste. 

 

Damian Penaud, trois-quarts centre de Clermont / Icon Sport

Damian Penaud, trois-quarts centre de Clermont / Icon Sport

12 : François Steyn (Montpellier)

Le trois-quarts centre de Montpellier, François Steyn, a rendu une saison plus qu’aboutie. Son jeu au pied et son sens de l’attaque ont été précieux dans la saison du MHR. Surtout durant la phase régulière. 

11 : David Smith (Castres)

L’ailier du Castres Olympique a tout ce qu’il faut pour s’imposer comme l’un des meilleurs ailiers du Top 14 avec une présence physique on ne peut plus intéressante. Capable de percer toutes les lignes, il a inscrit cette année 7 essais. 

10 : Camille Lopez (Clermont)

La saison de l’ouvreur de Clermont, Camille Lopez a été parfaite. Champion de France, vice-champion d’Europe et un Tournoi des VI Nations impeccable avec le XV de France. Il s’impose aujourd’hui comme l’une des références au poste d’ouvreur tant sur le plan national qu’européen. 

9 : Antoine Dupont (Castres)

Morgan Parra (Clermont) et Yann Lesgourgues (UBB) auraient pu prétendre au titre de meilleur demi de mêlée de la saison. C’est finalement l’espoir du Castres Olympique Antoine Dupont qui a décroché le sésame. Véritable fer de lance de la belle saison castraise, il a inscrit 4 essais cette année et a relégué Rory Kockott au poste de remplaçant. 

Antoine Dupont, demi de mêlée de Castres / Icon Sport

Antoine Dupont, demi de mêlée de Castres / Icon Sport

8 : Victor Vito (La Rochelle)

Autant le dire tout de suite, le poste de troisième ligne centre a été serré cette année. Carl Fearns (Lyon), Fritz Lee (Clermont) et même Chris Masoe (Racing 92) ont réalisé une saison de haut vol. Mais c’est le nouveau venu en Top 14, Victor Vito, qui grimpe sur la première marche des meilleurs troisième ligne centre de la saison. Il a été remarquable.

7 : Anthony Jelonch (Castres)

À 20 ans seulement, Anthony Jelonch a grandement rendu service au Castres Olympique au point même de devenir un titulaire indiscutable au poste de flanker. Il a connu ses premières capes en équipe de France et ce n’est franchement pas un hasard.

6 : Liam Gill (Toulon)

Avec 7 essais inscrits, Liam Gill est le flanker le plus prolifique du Top 14. Pour sa première année dans l’élite française, on aurait pu penser que la comparaison avec les piliers toulonnais, Juan Smith ou encore Juan Martin Fernandez Lobbe pèserait sur ses épaules. Et bien pas du tout.

5 : Leone Nakarawa (Racing 92)

Sa première saison en Top 14 a été on ne peut plus réussie pour le deuxième ligne champion olympique du Racing 92, Leone Nakarawa. Gratteur hors-pair, et exceptionnel dans le jeu offensif il a été l’auteur de 8 essais. Mieux que certains ailiers, c’est dire ses qualités athlétiques.

4 : Arthur Iturria (Clermont)

Comme son coéquipiers Damian Penaud, il est le futur du rugby français. Incroyable en touche, il est capable de dynamiter une défense à lui tout seul et ses performances ont fait de lui l’un des éléments clé du pack auvergnat.

Arthur Iturria, deuxième ligne de Clermont / Icon Sport

Arthur Iturria, deuxième ligne de Clermont / Icon Sport

3 : Davit Zirakashvili (Clermont)

Clairement, le pilier droit de l’ASM Clermont Auvergne a été impérial cette saison. Tant sur le plan physique qu’au niveau de la régularité. Une saison impeccable pour le Géorgien. 

2 : Guilhem Guirado (Toulon)

Il est clairement le meilleur talonneur du Top 14. Déjà sacré la saison dernière par nos soins, il remporte à nouveau la palme d’or cette année. Son emploi du temps est chargé entre le Top 14, la Coupe d’Europe et le XV de France et pourtant, Guilhem Guirado est toujours aussi impeccable.

1 : Cyril Baille (Toulouse)

Certes le pilier du Stade Toulousain n’a pas beaucoup joué cette saison mais, quand il était sur le terrain, il était l’un des éléments importants du club haut-garonnais. En mêlée fermée, il est irréprochable, dans l’avancée du jeu il est génial. Il a toutes les qualités pour exploser dans les prochaines années et a été récompensé par le XV de France.

Cyril Baille, pilier du Stade Toulousain / Icon Sport

Cyril Baille, pilier du Stade Toulousain / Icon Sport

Ils auraient pu y être...

Moins en vue que leurs compères mais pourtant très bons, d’autres joueurs auraient également mérités leur apparition dans notre XV de la saison. On pense notamment à Gaëtan Germain, Karlen Asieshvili et Guillaume Ribes de Brive, Mickaël Ivaldi et Carl Fearns de Lyon, Steffen Armitage et Malik Hamadache de Pau, Vadim Cobilas de Bordeaux-Bègles, Paul Willemse de Montpellier ou encore Jone Qovu du Stade Rochelais.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article