Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

Arbitrage : Les nouvelles règles des touches, mêlées et rucks

Romain Poite, arbitre en Top 14 / Icon Sport

Romain Poite, arbitre en Top 14 / Icon Sport

Lundi et mardi, les responsables de l’arbitrage ainsi que les entraîneurs étaient réunis à Toulouse pour mettre à plat les nouvelles règles qui feront vivre le rugby français. Elles sont nombreuses et impactent les touches, les mêlées et même les rucks.

La touche connaît un énorme changement avec une règle visant à s’approcher du football. Désormais, les sorties de terrain ne seront plus déterminées par les pieds du joueur. « Il sera fait référence à la position du ballon sur le plan vertical et non plus au joueur qui a le ballon. Ça se rapproche un peu du football » assure Joël Dumé des propos révélés par Midi Olympique.

« Jouez 9 » n’existera plus

Il est fini le temps où l’arbitre annonçait au demi de mêlée qu’il pouvait introduire le ballon dans une mêlée. Désormais les Antoine Dupont, Morgan Parra et autres Maxime Machenaud devront décider eux-mêmes quand rentrer le ballon. À seule condition que la mêlée soit stable. « J’appréhende un peu la mise en application de cette règle. On peut que imaginer que ça sera dur à gérer. Qu’est-ce vraiment qu’une mêlée stable ? Quel sera le temps d’introduction ? » À déclarer Joël Dumé, le président de la Commission Centrale de l’Arbitrage (CCA). 

Fini les rucks fantômes

Au dernier Tournoi des VI Nations, l’Italie avait épaté son monde en ne jouant aucun ruck, ne créant ainsi aucune ligne d’hors-jeu. Ce temps est révolu. « Les arbitres considèreront à l’avenir qu’il y a formation de ruck quand il y aura soutien au niveau de la zone plaqueur-plaqué et non plus un joueur de chaque équipe comme jusqu’à présent. Ce joueur a deux options quand il arrive sur le point de rencontre : soit il joue immédiatement le ballon, soit il reste en position et dès lors, il y a ruck. » Peut-on apprendre de ce nouveau règlement.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article