Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

Irlande - France : Bernard Le Roux pas au rendez-vous, Picamoles toujours aussi monstrueux… nos notes du XV de France

Louis Picamoles a été l'un des rares français à répondre présent physiquement / Icon Sport

Louis Picamoles a été l'un des rares français à répondre présent physiquement / Icon Sport

La défaite du XV de France à Dublin face aux Irlandais est un sérieux coup d’arrêt pour Guy Novès et sa troupe qui visait une bonne place dans ce Tournoi des VI Nations. Avec ces points lâchés en route, le bilan comptable à la fin de la compétition s’annonce particulièrement salé. Mais, dans cette rencontre face au XV du Trèfle, il y a des joueurs qui, comme à leur habitude, ont tiré leur épingle d’un jeu pauvre. En tête de liste, Louis Picamoles. « King Louis » comme le surnomment les Anglais, s’est encore montré à son avantage contrairement à Bernard Le Roux. Son coéquipier en troisième ligne n’aura pas été présent du tout dans cette partie. Voici nos notes.

15 - Scott Spedding : 5

Deux défenseurs battus, soixante-sept mètres parcourus Scott Spedding n’a pas été forcément reluisant mais il a fait le boulot comme il en a l’habitude. Il nous a habitué à mieux mais, en restant fidèle à lui-même, il rend une belle copie. On aurait aimé le voir plus souvent même si son jeu au pied a permis aux Bleus de sortir d’une pression étouffante à quelques reprises.

14 - Yohann Huget : 3

Aligné pour faire oublier la mauvaise partie de Virimi Vakatawa à l’aile il y a deux semaines, il n’a guère fait mieux. Son apport offensif n’a pas été présent du tout - il n’avait pas forcément beaucoup de ballons jouable -. Bref, un match pas terrible de sa part.

13 - Rémi Lamerat : 6

Sur la ligne des trois-quarts il a été le meilleur. Une prestation en dent de scie où il commence sur les chapeaux de roues. Ensuite, il s’effondrera un peu comme le reste de l’équipe. Ce qui est sûr, c’est qu’il s’impose comme un centre indiscutable. A son compteur, c’est seize plaquages et ça, on aime.

12 - Gaël Fickou : 5,5

Au même titre que Lamerat, il a été l’un des maillons forts de la ligne des trois-quarts. Mais au même titre que l’Auvergnat, il s’est peu à peu effacé face à la pression irlandaise. Un bon match sans plus pour le Toulousain.

11 - Noa Nakaitaci : 5,5

Sur son aile, il a fait du bien aux Bleus. Bon, il est l’auteur d’une passe horrible vers Gaël Fickou en début de seconde période mais on ne lui en voudra pas. Il a su défendre correctement après une bourde de Huget en première période et évité le premier essai irlandais.

10 - Camille Lopez : 4,5

Son vis-à-vis Jonathan Sexton a rendu une copie presque parfaite. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a été éclipsé et que sa note n’est pas franchement reluisante. Ses trois coups de pied, il les a passé et ça c’est un bon point. Pris par la défense irlandaise, il n’a pas eu l’occasion d’accélérer le jeu français. 

9 - Baptiste Serin : 4,5

Au début du match, il feinte et élimine quatre défenseurs. Dès lors, on s’attendait à une grosse prestation de sa part. Malheureusement, il a un peu sombré par la suite comme l’équipe de France. 25 minutes de génie, 55 où on ne le voyait plus.

8 - Louis Picamoles : 6,5

Deux plaquages ratés mais peut-on lui retirer une partie où il a été l’un des rares tricolores a répondre présent dans le combat ? On va dire que oui, il a été énergique. Les Irlandais l’avaient dans le viseur et pourtant, il a rendu une nouvelle belle copie avec le XV de France. Clairement, depuis qu’il est devenu « King Louis », il s’impose comme la pièce maîtresse de n’importe quelle formation.

7 - Kevin Gourdon : 6

Vingt-deux plaquages réussis. Il n’a jamais rien lâché mais n’a pas été suffisamment dans l’avancée avec seulement six mètres gagnés. Peu de chose à dire sur lui, il est quand même très fort.

6 - Bernard Le Roux : 1

Catastrophe. Un ballon dans ses mains était synonyme d’indiscipline et d’en-avant. On ne met pas zéro car ce serait cruel pour un joueur en retour de blessure. Mais il est clair qu'après cette partie, il ne deviendra pas indiscutable à son poste après la rentrée d'Ollivon.

5 - Yoann Maestri : 5

Son jeu ne change pas. Il n’a cependant pas gagné un seul mètre sur la pelouse de l’Aviva Stadium mais sa participation défensive est exceptionnel avec vingt-deux plaquages réussis pour un seul raté.

4 - Sébastien Vahaamahina : 4,5

Timide en attaque, il reste un défenseur hors-norme. Dommage qu’il ait dû quitter la pelouse à cause d’un soucis au dos. On gardera en tête sa puissance dans les impacts. Il fait du bien au XV de France.

3 - Rabah Slimani : 5,5

Titulaire à la place de Uini Atonio, le pilier du Stade Français s’est montré à son avantage en mêlée fermée, il fait douze plaquages et n’en manque aucun. S’il redevient le titulaire à son poste, ce ne serait pas étonnant.

2 - Guilhem Guirado : 6

Il paraît un peu essoufflé mais son envie et sa hargne parlent pour lui. Il fonce tête baissée et n’hésite pas une seule seconde à donner de sa personne pour faire avancer les autres. Cela ne lui a pas forcément réussi puisqu’il n’a gagné que six mètres en huit courses.

1 - Cyril Baille : 5

Son apport en mêlée est toujours particulièrement intéressant malgré son âge. Défensivement monstrueux, il réalise un 11/11 mais concède une pénalité à la demi-heure de jeu. Après tout, c’est en faisant qu’on apprend. Il a tout pour devenir un cadre de la première ligne française.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article