Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

LNR : Paul Goze bientôt remplacé ?

AFP

AFP

Depuis l'arrivée de Bernard Laporte à la tête de la Fédération Française de Rugby, les relations entre la LNR et la FFR n'ont cessé de se dégrader. Et ces derniers jours n'ont pas aidé à apaiser les deux parties. Ce lundi, un rendez-vous est prévu entre Laporte et Goze; réunion qui pourrait changer beaucoup de choses au sein des hautes instances du Rugby français.

Après plusieurs semaines de silence, Paul Goze et Bernard Laporte vont enfin se rencontrer. Les présidents de la Ligue Nationale de Rugby (LNR) et de la Fédération Française de Rugby (FFR) se retrouveront ce lundi sur l'affaire du report des matchs Castres - Stade Français et Montpellier - Racing. C'est l'ex-manager du RC Toulon qui a convoqué son homologue afin de lui annoncer qu'il souhaitait annuler l'accord pour les dates prévues par la LNR.

Selon les informations du Midi Olympique, Goze devrait venir accompagné de l'un de ses bras droit, à savoir le président agenais Alain Tingaud, qui aura un rôle de médiateur entre les deux hommes. Du côté de la ligue, on imagine mal comment les relations pourraient subitement s'améliorer en l'espace d'un rendez-vous : "Nous avons compris qu'un apaisement avec la FFR ne serait possible qu'avec une prise de recul pour Paul. Notre président prend beaucoup trop de coups et l'idée d'avoir voulu reporter les matchs lui revient comme un boomerang." Déclarait il y a quelques jours un membre de l'équipe de Goze. Toujours selon le bi-hebdomadaire, une démission du président de la LNR dans les prochains jours ne serait pas impossible. Dans ce cas, un intérim devra être assuré par un membre du comité directeur de la ligue (ils sont actuellement sept à pouvoir prétendre au poste).

Pourtant, deux personnes semblent les plus intéressés par l'idée d'assurer l'intérim. Alain Carré, président de l'US Colomiers et Alain Tingaud celui d'Agen. Sa participation à la réunion avec la FFR pourrait être l'une des avancées du dossier. Parmi les sept autres, Pierre-Yves Revol, Yann Roubert et René Fontès ne seraient pas intéressés par cette opportunité tandis que Marc Chérèque et Jean-Marc Manduchère sont jugés trop "proches" de ... Serge Blanco. Enfin, il y avait aussi l'opportunité Marcel Martin mais ce dernier ne devrait pas pouvoir postuler en raison de son âge trop avancé. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article