Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

Rachat du Stade Français : Trois repreneurs potentiels ?

L'avenir de Thomas Savare à la tête du Stade Français s'écrit en pointillés / Icon Sport

L'avenir de Thomas Savare à la tête du Stade Français s'écrit en pointillés / Icon Sport

Selon les informations du Midi Olympique, trois repreneurs sont sur le qui-vive pour enrôler le Stade Français à l’issue de la saison où l’avenir de Thomas Savare s’écrit désormais en pointillé. En tête de gondole : Colony Capital. Ancien actionnaire majoritaire du Paris Saint-Germain. 

Sauveur de la faillite du Stade Français en 2011, Thomas Savare devrait quitter le club parisien à l’issue de la saison. Après six années de travail acharné où il a semblé lâché prise depuis quelques semaines, une page va se tourner pour le rugby parisien. Selon les informations du Midi Olympique paru ce vendredi, les évènements de la semaine passée (la fusion annulée, NDLR) ont fortement marqués le président du Stade Français qui s’active en coulisses pour trouver un repreneur dans les prochaines semaines. Reste qu’il doit renouveler la convention liant la SASP Stade Français à son association support. Dimanche soir, il en a rencontré les responsables dans un bistrot du XVIe arrondissement. Le but étant de signer cette convention qui arrive à son terme le 30 juin prochain. Petit bémol : Malgré une réunion dans le calme, les dirigeants du secteur associatif ont confirmé leur refus ce qui est un frein au rachat du club puisque cette association permet à Thomas Savare d’utiliser la marque « Stade Français » et, surtout, les numéros d’affiliation auprès de la FFR. En cas de refus confirmé et définitif, la SASP est invendable à moins qu’un investisseur ne donne… un euro symbolique.

Colony Capital le plus enclin à enrôler le Stade Français ?

Si Thomas Savare a, semble-t-il, noué des contacts avec des potentiels repreneurs sans que les noms n’aient fuité, ces derniers semblent être « très sérieux » selon des proches du dossier. D’autres personnalités semblent s’intéressés au rachat du club comme Gilbert Ysern, ancien patron de la Fédération Française de Tennis et du RC Narbonne. Ce dernier ferait un tour de table pour enrôler de possibles investisseurs et devenir le patron du Stade Français. 

Si ces deux repreneurs ont été annoncés auprès de Thomas Savare, Bernard Laporte, patron de la Fédération Française de Rugby, a suivi Colony Capital pour mettre en place un possible dossier de reprise. Le fond d’investissement international a été, durant un certain temps, actionnaire majoritaire du Paris Saint-Germain, et serait actuellement en contact avec le groupe AccorHotels pour en faire, potentiellement, le futur sponsor du club de la capitale. 

Le possible refus de l’Association du Stade Français pourrait cependant être une aubaine pour le futur repreneur. Un bras de fer devrait être lancé dans une histoire excitante où le dernier mot reviendra à celui qui reprendra le club de la capitale. Reste à savoir s’il mettra le prix ou s’il ne déboursera qu’un euro on ne peut plus symbolique.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article