Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

TOP 14 : Mourad Boudjellal réagit aux matches reportés

Mourad Boudjellal, président du RC Toulon / Icon Sport

Mourad Boudjellal, président du RC Toulon / Icon Sport

Au cours de la réunion d’urgence passée ce vendredi à la Ligue au sujet de la fusion du Racing 92 et du Stade Français, il a été décidé que les matches des deux équipes seront reportés. Une annonce qui a fait réagir Mourad Boudjellal, président du RC Toulon. 

Si Montpellier a décidé de saisir la justice après l’annonce des matches reportés, Mourad Boudjellal, président du RC Toulon, a lui aussi réagit à cette affaire. Selon lui, il y aura un soucis d’équité sportive si les deux formations venaient à aligner leurs internationaux alors que nous sommes en pleine période de doublon. Dans une lettre envoyée à Paul Goze, président de la LNR, il a indiqué souhaiter ne pas voir les internationaux jouer les matches qui font état d’un report (Montpellier - Racing 92 et Castres - Stade Français, NDLR). 

Le courrier de Mourad Boudjellal retransmis par Var-Matin : 

« Cher Président, Nous prenons connaissance, via le communiqué de presse, de la décision du Bureau de la LNR de reporter les matchs Castres Olympique/Stade Français Paris et Montpellier Hérault Rugby/Racing 92, prévus initialement ce week-end.

Au-delà de l’opportunité, que nous ne remettons pas nécessairement en cause, il nous semble fondamental de soulever avant tout le problème d’équité du Top 14 que cela pose nécessairement au regard du principe de « doublon » de la journée 21 du TOP 14.

En effet, la décision de la LNR de reporter ces matchs n’est en rien liée à une cause extérieure (conditions météorologiques, attentats,…).

C’est pourquoi, nous demandons expressément à la LNR de prendre les mesures nécessaires pour que lors des deux matchs reportés, les clubs concernés ne puissent pas utiliser les joueurs internationaux concernés.

Dans le cas contraire, nous considérerons cela comme une rupture d’équité manifeste, et nous en tirerons toutes les conséquences.

Par ailleurs, nous tenons à souligner que les Règlements Généraux de la LNR prévoient que le Bureau de la LNR n’est compétent pour reporter un match qu’en cas de force majeure ou de non praticabilité du terrain. Il ne nous semble pas que la force majeure soit ici caractérisée, et encore moins la non praticabilité du terrain régulièrement constatée.

Je vous prie d’agréer, cher Président, l’expression de mes salutations les plus sincères. »

Lire aussi >>> Montpellier saisit la justice pour les matches reportés

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article