Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

TOP 14 - Toulon : Ford ou Dominguez, le constat est le même

Mike Ford a presque eu le même rendement que Diego Dominguez / Icon Sport

Mike Ford a presque eu le même rendement que Diego Dominguez / Icon Sport

Limogé par un commun accord ce mardi, Mike Ford n’a pas fait de vieux os du côté de la Rade. Tout comme l’ancien entraîneur du début d’année, Diego Dominguez. Dans les deux cas, le RC Toulon n’était pas reluisant même si le technicien italo-argentin n’avait pas eu le même nombres de matches à disputer. 

Licencié le 24 octobre 2016 de son rôle de directeur sportif, Diego Dominguez n’affichait pas un taux remarquable de victoires. Certes, il n’a disputé que dix matches sur le banc varois et il en a gagné cinq pour un nul et une défaite mais, en terme d’efficacité, il était mon présent que son successeur. Dominguez affiche une moyenne d’1,9 essais inscrits par matches, 23,4 points inscrits pour 20,7 encaissés tandis que, sous Ford, les Varois marquaient en moyenne 2,6 essais par matches pour 23,9 points par matches contre 19,5 encaissés. 

La différence est notable en terme de points pris par matches. Dominguez pointait à 2,6 points par rencontres alors que Mike Ford n’en a que 2,26. En championnat, les deux entraîneurs ont quitté leur fonction à la quatrième place. Certes, Diego Dominguez n’avait que cinq points de retard sur le leader Clermontois tandis que Mike Ford laisse Toulon à 22 points derrière le Stade Rochelais, devenu leader incontesté depuis. 

Diego Dominguez n'a survécu qu'à dix rencontres sur le banc de Toulon / Icon Sport

Diego Dominguez n'a survécu qu'à dix rencontres sur le banc de Toulon / Icon Sport

En terme d’efficacité offensive c’est donc bien Mike Ford qui a l’avantage sur son homologue. Plus de points inscrits et une moyenne de 0,26 bonus offensif contre 0,2 pour Diego Dominguez. Cependant, ce dernier avait l’avantage de mieux défendre car si les Varois encaissaient plus de points, sous les ordres de Dominguez, le RC Toulon repartait plus souvent avec le bonus défensif (0,2 en moyenne sur 10 matches contre 0,16 pour Ford en 19 matches).

Sous l’ère Ford, la plus grosse victoire du club est celle face à l’Aviron Bayonnais lors de la 20e journée (82-14) tandis que Dominguez connaissait son plus grand succès face au Montpellier HR (28-6) lors de la 7e journée. Cependant, l’Italo-Argentin avait perdu deux parties à domicile contre une pour Ford mais s’était imposé trois fois à l’extérieur contre… aucune victoire varoise sous l’ordre anglais.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article