Le Club Rugby

Infos, Résultats et Transferts. Le rugby par Le Club Rugby.

XV de France : Slimani terriblement efficace, Vakatawa encore dans le dur… Nos notes

Rabah Slimani a été, pour nous, le meilleur français sur le terrain / AFP

Rabah Slimani a été, pour nous, le meilleur français sur le terrain / AFP

Au terme d’un match où l’on s’est facilement retrouvé en apnée après 20 minutes d’arrêt de jeu, les Bleus ont finalement triomphé du Pays de Galles (20-18). Un match à suspens qui nous a tenu en haleine et où la première ligne a été royale. Voici nos notes.

L’homme du match : 3 - Rabah Slimani : 8,5

En mêlée fermée, il a été impérial et on ne peut clairement rien lui reprocher. Il a certes été sanctionné à deux reprises mais, à l’heure actuelle on ne sait toujours pas pourquoi. En bref, il est solide et s’impose comme le pilier indiscutable. Il chipe logiquement la place à Uini Atonio. 

15 - Brice Dulin : 6,5

Il a été précieux dans les relances mais a concédé quatre turnovers. Son activité aura été intéressante avec 68 mètres parcourus en neuf courses. S’il a battu trois défenseurs il a tout de même eu du mal a faire jouer derrière lui. En bref, il pourrait probablement s’imposer comme l’arrière des Bleus. 

14 - Noa Nakaitaci : 7

Sur son aile, le Clermontois n’a jamais manqué l’occasion de se proposer pour offrir de belles avancées aux Français. Avec 15 courses, 2 franchissements et 94 mètres parcourus, il a été très bon sur son aile. Dommage qu’il commette un en-avant sur une passe d’Huget où qu’il oublie ses coéquipiers peu avant la demi-heure de jeu.

13 - Gaël Fickou : 6,5

Toujours aussi investit, il a réalisé une belle partie face au Pays de Galles. Le Toulousain s’est offert de belles occasions en gagnant 74 mètres gagnés pour un franchissement. Il a bien retenu Leigh Halfpenny peu avant la demi-heure de jeu et ça c’était superbe. Un match à l’image de son Tournoi.

12 - Remi Lamerat : 6,5

Dix plaquages sur onze réussis, un essai (enfin !), deux ballons arrachés coup sur coup. On ne peut que trouver des bons points à son match même s’il a semblé un peu essoufflé sur les 80 minutes de jeu. Il peut mieux faire. 

11 - Virimi Vakatawa : 5

Son match est à l’image de son Tournoi : pas terrible du tout. Il s’est troué à de nombreuses reprises, il n’a pas été présent dans le combat physique sauf en début de seconde période où il couche un Gallois, il perd deux ballons, loupe un plaquage, sanctionné d’un jaune en début de match (sévère). On n’a pas aimé.

10 - Camille Lopez : 7

L’ouvreur de Clermont pourrait s’imposer comme une valeur sûre de la charnière tricolore. En seconde période il a été un peu moins en vue mais sa première moitié de jeu a été impeccable pour nous. 7 courses pour 30 mètres parcourus et 1 offload. Face aux poteaux, son match a été bon.

9 - Baptiste Serin : 6

Un peu moins en vue que son coéquipier à la charnière, il n’a pas eu sa vista habituelle mais reste un très bon joueur. Il bat deux défenseurs mais n’a pas franchement concrétisé ses avancées où il n’a gagné que huit mètres.

8 - Louis Picamoles : 6,5

À enchaîner les prestations XXL, Louis Picamoles devait bien connaître un petit coup de mou. Il l’a connu face au Pays de Galles où il a fait un premier quart d’heure de haute volée. Il a battu 4 défenseurs, réussi 3 offloads et gagné 60 mètres ballon de mains. Deux plaquages ratés et une pénalité concédée en seconde période. Le souffle était coupé, ça se comprend. 

7 - Kevin Gourdin : 7

Avec « King Louis » il s’impose comme le coéquipier le plus complémentaire. Onze plaquages réussis,  31 mètres parcourus en 10 courses, 3 défenseurs battus. On adore. 

6 - Fabien Sanconnie : 6

Il paye son inexpérience sur le plan international, il reste solide en défense face aux Gallois mais, offensivement, il n’a rien proposé. Un match sans plus pour une deuxième cape. 

5 - Yoann Maestri : 6

Son presque non-match face à l’Italie est oublié. Défensivement, il n’abandonne jamais, en mêlée derrière Rabah Slimani il a été impérial. On lui reprochera une très mauvaise passe au retour des vestiaires mais c’est tout.

4 - Sébastien Vahaamahina : 6

Le Clermontois est un monstre défensivement. Il a réussi neuf plaquages sur neuf physiquement il est incroyable mais il a concédé une pénalité qui permet à Leigh Halfpenny de passer trois points supplémentaires. Il est fort, il est le deuxième ligne le plus indiscutable.

3 - Rabah Slimani : Voir l’homme du match

2 - Guilhem Guirado : 7

Très bon en mêlée fermée, il a rendu une copie à l’image de son jeu. Fort. Il perd peut-être deux touches mais rend une copie tellement belle qu’on ne lui en voudra pas. Il a rendu sa plus belle copie du Tournoi.

1 - Cyril Baille : 8

Quelle constance pour un joueur aussi jeune et aussi inexpérimenté sur le plan international. De tout le Tournoi, il a été le meilleur pilier. Il est vraiment fort ballon en mains, il est solide en mêlée. On adore son profil, on le propulse au poste de numéro 1.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article